jeudi 31 janvier 2008

Une touche de Couleur...

DSC02234copiebis

...avec ce bouquet de Renoncules en tissu qui a trouvé sa place dans un petit vase de fleuriste.

DSC02230bis

Un petit oiseau s'est posé sur une coupelle, elle nous servira pour y déposer nos clés et nos diverses petites choses. Et ce bouquet qui me fait très envie, envie d'avoir de belles pivoines pour.... La Saint Valentin !! Mais je ne pense pas que ce soit la saison, dommage...

DSC02237bis

Des bougies enlacées, une chaise patinée et rhabillée par mes soins (la pauvre, si vous aviez vu dans quel état elle était !!), la douceur de vivre un instant magique de tranquillité et de sérénité.

victor_Hugo

Posté par Dahuete à 00:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]


mercredi 30 janvier 2008

Pour faire le portrait d'un oiseau...

CAGE

Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger ...
Parfois l'oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
n'ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau


MOSAIQUE1

Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis

effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
c'est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau

Jacques Prévert

EDIT DE CE JOUR 11 H 45 :    !! TOUT VA BIEN !!

Coucou les filles, je vous rassure, il n'y a pas de message malheureux caché dans mon post !!!

Merci de vous inquiéter mais tout va bien, je pête le "feu".Je suis dans ma période Poésie en relation avec mes photos ! Et oui j'ai l'âme d'une grande romantique sans doute.

Gros bisous à toutes.

pivoine


Posté par Dahuete à 08:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

lundi 28 janvier 2008

La Douceur...

cloche

Ne pouvant résister à l'appelle de cette cloche qui était toute seule dans son rayon ! Moi le coeur sur le main, ni une ni deux, elle s'est retrouvée dans mon panier !

Après les coeurs, les anges, les ours, les bougies..., me voici à mon tour clochephiliste (je crois qu'on les appelle comme ça ceux qui collectionnent les cloches !).

bougie

Mais  je n'en avais pas fini !, un autre cris derrière moi, 3 bougies en forme de roses criaient "prends nous, prends nous !!" Et me voilà mère adoptive, de trois bougies qui ne risquent pas de se faire allumer...                                        

Un "Véritable sacrilège devant tant de beauté"

beaut_

Posté par Dahuete à 00:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

samedi 26 janvier 2008

Demain quelques uns de mes souvenirs partiront en fumée...

CiteDeveze

La lettre souvenir de La Devéze, alias Yvie Maloron

(extraite du midi libre d'aujourd'hui)

Je suis une vielle dame qui frôle la cinquantaine, je m'appelle La Devéze.

Je suis née dans les années soixante, au temps des yé-yé, mais aussi celui de cette pénible guerre qui me semblait pourtant lointaine dans ce pays plein de soleil : l'Algérie.

Alors jeune fille accueillante, j'ai invité tous ces gens rapatriés, qui revenaient avec peu de chose, a installer leurs souvenirs et leur nouveau sourire dans mon quartier. L'amitié et la solidarité se faisaient la part belle en ce temps-la et moi je roucoulais de bonheur auprès de mes nouveaux habitants. Avec eux, j'ai continué a grandir et a m'épanouir... On disait de moi que j'étais devenue une cité. Mais a cette époque, le mot "cité" était flatteur : il y avait la cité impériale, la cité des Anges... Et ce nom me plaisait beaucoup.

J'étais la cité de La Devéze ! Pas encore sensible ni chaude, juste accueillante, moderne, pimpante avec mes grands bâtiments blancs et ensoleillés. Mes nouveaux amis que je protégeais de mon mieux du froid, du chaud, ou de la pluie, décidèrent de mettre en commun tout leur savoir et leurs talents pour me construire des structures de loisirs, des associations. Les années passèrent, hélas.,

Le temps des yé-yé céda la place a des années moins frivoles. Un peu partout sur la planète se déclenchaient des conflits. Et moi, en bonne hôtesse, j'ai ouvert mes portes a tous ces gens qui fuyaient la violence pour trouver un peu de paix, de sécurité. Je devenais peu a peu un microcosme du monde, coloré, métissé. Les cultures s'échangeaient, enrichissant les uns et les autres et la vie continuait d''être facile. Les odeurs de plats épicés et de pâtisseries au miel se répandaient dans mes allées les jours de fête.
Puis peu a peu, ce fut la fin de ce qu'on a nommé "Les trente Glorieuses". La vie devint plus difficile pour tout le monde. Le travail se fit rare. Pourtant notre pays restait une vitrine pour les habitants d'autres pays plus démunis. Et ils continuèrent a arriver de tous cotés. J'avais du mal a contenir tout ce monde, d'autant que je prenais de l'âge et que mes façades commençaient a se lézarder.

Mes murs blancs commencèrent a se garnir d'inscriptions tantôt colorées et gaies, tantôt sombres et violentes. Mes jeunes habitants venaient y écrire leurs tracas, leur douleur, leur mal de vivre. Le soir, certains se réunirent pour essayer de tuer ce temps inutilisé et qu'ils avaient en trop. Le jeu devint de plus en plus violent et stupide : voler une voiture, jouer les James Dean en dérapant dans mes ronds-points a toute vitesse. Ils réinventaient "La fureur de vivre".

Et moi, La Devéze, malgré ma maturité atteinte, je ne trouvais pas la solution pour les consoler. J'étais en peine. Alors, lassée, je me suis offerte à eux, à leurs jeux cruels : qu'ils me cassent, me brisent, me taguent, me défigurent, si cela pouvait les soulager... J'ai offert mes murs et mes entrailles a tous ces enfants que je n'avais pas su élever. Des vendeurs de poudre de rêve sont venus, mais eux non plus n'apportèrent pas le bonheur. Cette maudite poudre blanche fit tellement de ravages que beaucoup en moururent... Et moi, La Devéze, je pleurais.

Alors l 'État, les ministres, les responsables de la politique se réunirent et décidèrent qu'il fallait m'opérer. On allait m'enlever certains organes, me mettre sous perfusion, me redonner goût  a la vie... Mais, pour cela, il fallait m'amputer.

Sans doute je vais survivre, mais il me faudra des béquilles pour remarcher.

Ps : 13 h demain avec la dynamite, une part de mes souvenirs s'envolera en fumée ..
J'y ai passé toute mon adolescence et le début de ma vie d'adulte, de 1981 à 1992 (l'année de mon mariage).

On m'a arraché de mes souvenirs d'enfance et maintenant on arrache ceux de mon adolescence...

Je te salue GRANDE DAME


Edit du 27 janvier 15h : Ca y'est tout est fini !!

tout_est_fini

Deux détonations et plus de 10 ans de ma vie, écroulés en 10 secondes...

Posté par Dahuete à 21:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

Parce-qu'ils sont ma raison de vivre...

Et que je veux toujours les avoir avec moi, j'ai fabriqué avec ma "machine" un porte-clés fille et garçon sur lequel j'ai mis le prénom de mes enfants.

sarah

Simple, mignon et tellement tendre que j'en ai confectionné un autre pour ma collègue de travail qui elle, est grand-mère de deux petits enfants...

ana_s_et_alexandre

bon_week_end 

Posté par Dahuete à 00:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]


jeudi 24 janvier 2008

Du linge...

Une armoire est un vrai bonheur !

armoire

On peut ouvrir et fermer les portes, jouer avec les tiroirs, ranger, installer, empiler du linge bien plié, cacher la télévision.

La mienne renferme ma collection de Boutis. Il y en a des colorés pour l'été, des beiges imprimés ou brodés pour l'hiver.

Mais tous ne sont pas sur la photo, ils sont éparpillés un peu partout dans la maison !

Mon armoire cache aussi le téléviseur, une fois éteint, on ferme les portes et ni vu ni connu !!

collage

Et les rideaux en lin brodés de cigales habillent mes fenêtres, pour ne pas que j'oublie qu'ici dans le midi elles sont Reines...

cigales

Posté par Dahuete à 07:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

mercredi 23 janvier 2008

Voici la bête...

scie

Après plusieurs demandes, je vous montre le monstreeeee qui m'a fait les coeurs en bois !

Petite, assez légère (3kg) se monte et se démonte facilement (si comme moi, vous n'avez pas de place pour l'entreposer !).

Une lame très très fine et qui ne coupe pas les doigts ! Si si c'est marqué sur le carton d'emballage.

Moi qui suis novice dans ce type de matériel, il faut que j'arrive à dompter la bête (elle vibre énormément et surtout ne pas forcer pour la découpe sinon PAFFFF la lame casse et ça croyez-moi ça fou la trouille car le bras est tendu pour tenir la lame (c'est comme un ressort).

Mais sinon je ne regrette pas mon achat, elle est très minutieuse.

Bon ben voilà ! je vous ai tout dit...

Bonne journée.

Posté par Dahuete à 08:34 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

mardi 22 janvier 2008

Bienvenue chez moi !

a_ma_porte

Vous l'avez vu dans mon billet du 20 janvier et la voici habillée de ces plus beaux habits !

couronne

Une guirlande de coeurs confectionnée par mes soins avec mon nouvel outil "une scie à chantourner" si vous saviez comme elle me fait peur cette machine !!!

pampilles

Un dimanche  après-midi complet pour faire tous ces coeurs ! Vous vous rendez compte !!! Mais bon le résultat est là...

Je finirai par m'habituer à cette foutue machine hihihi.

collage

arabesque

Posté par Dahuete à 07:55 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

dimanche 20 janvier 2008

En Février j'ai du coeur

coeur

Faites comme moi et participer au jeu  " En février j'ai du coeur " organisé par la Petite Charline.

Vous devez aller sur son blog pour avoir le détail du Jeu !

Vite, vite, dépéchez vous...c'est pour le 12 février !

Posté par Dahuete à 20:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Dernière trouvaille

chapeau

Voici mes dernières trouvaille du week-end dernier !

Une couronne en osier, un ange que j'ai repeint car la couleur ne me plaisait pas, deux boules blanches décorées, une déco blanche avec des arabesque en fer et un porte chapeau que j'ai trouvé magnifique.

d_co

Désormais le porte chapeau présente le chapeau de ma fille qu'elle portait lors de sa première communion.

Je ne pouvais m'en séparer car il est trop chou et me rappelle quand elle était petite !! Et ouiiiii nostalgie quand tu nous tiens !

Edit du 20 janvier 17h25

Ca y'est ! , elle l'a ouvert son blog,  qui ??? mais Birgitta je vous en avez déjà parlé il y a quelques temps ici.

Allez lui rendre visite, ICI car c'est une grande dame ! Je l'adoreeeeeee. Elle n'hésite pas à nous rendre visite chaque fois que nous postons...

Longue vie à ton blog Birgitta....

Birgitta

papillons

Posté par Dahuete à 12:22 - - Commentaires [12] - Permalien [#]